Lundi soir, j’ai eu la chance participer à un challenge de pâtisseries. Oui, vous ne saviez pas, mais je pâtisse et d’ailleurs toi aussi tu pourrais pâtisser et ils pourraient pâtisser aussi.

Le challenge ? de la vanille à tous les goûts, à cuisiner avec ma super équipe sur le même îlot que les super chouettes bloggeuses « la fille du quatrième ». Filles qui ont du galérer avec ma vision un peu envahissante de la cuisine…en moins de deux, je me suis retrouvée à monopoliser presque tous les fourneaux pour faire une ribambelle de pancakes, des poires caramélisées à la vanille et au citron et une ganache au chocolat…comment j’en suis arrivée là? je rembobine.


Briefing : de la vanille

Quoi : une pâtisserie (gâteau) et un dessert (pas forcément)

Temps : 1h45

Les gens bien, eux, préparent le challenge à l’avance. Les 9 autres bloggeuses, elles, avaient pensé au thème, avaient cherché des recettes, inspirations, savaient de quels ingrédients elles avaient besoin. Mais ça, ce sont les autres et l’enfer, c’est pas les autres, c’est moi.

Mon équipe et moi, il a fallu qu’on fasse les James Bond Girls de la pâtisserie.


On a donc improvisé :

  1. un layer cake de génoise fourrée à la crème au mascarpone, parfumée à la gousse vanille, garni de myrtilles;
  2. un gâteau de pancakes, garni de poires caramélisées à la vanille et au citron et d’une ganache au chocolat.
  3. non, c’est tout. d’ailleurs si tu veux tout savoir, petite curieuse, le layer cake était d’abord prévu pour être fait avec des crêpes fourrées de crème chantilly à la vanille, et les poires étaient prévues pour être faites en une version rock’n roll de la Belle-Hélène. Mais, les temps changent, y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis dans la même demi-heure.

Comment on a fait?

1. Purple rain cake

Cake 

Parce que c’est plus poétique, et surtout parce que c’est ce qui nous inspirait sur le moment, on est parties sur mélanger du bleu et du rouge (comme à l’école) pour obtenir du violet. Utiliser le mix génoise + quelques gouttes d’arôme de vanille. Soyez généreux sur le colorant (genre plus que la moitié de chaque tube), sinon, on ne verra rien à la cuisson

Faites cuire la pâte en deux parties afin qu’elle ne gonfle pas trop et soit facile à disposer en couches (donc soit deux moules ou en deux fois en fonction de ton four)

Fourrage à la crème 


Attention, cette crème peut potentiellement vous mettre en examen pour incitation à la fraude calorique et tentative d’évasion gustative. C’est une tuerie, tant niveau calorique que gustatif.

Mélanger 2 dl de crème liquide avec 200 grs de mascarpone (je vous avais dit, hein) avec les graines d’une gousse vanille soigneusement vidée. Ajouter du klop-fix pour bien faire tenir la crème. Comme le dirait Brigitte Weberman dans sa recette avec Tatiana « c’est le botox de la chantilly » 🙂 🙂

Battre avec un batteur électrique de préférence pour bien faire monter, sinon le manuel fera l’affaire.

Mettre au frais.

Montage du layer cake 

Démouler et bien laisser refroidir. vous devriez avoir des couches de 3-4 cm environ, pas plus.

Puis, c’est un jeu d’enfant. Une couche de gâteau, une couche de crème, à faire 2-3 fois. Puis, pour garnir, on a utilisé des myrtilles pour rester dans le violet et le saison, mais tout est possible.

Le gâteau est super simple, super bon, super régressif.

 

2. Gâteau de pancakes au poires belle-hélène revisitées.

J’ai toujours été plus pancakes que crêpes, sans doute mon côté anglo-saxon bien caché 🙂

J’ai donc utilisé le mix pour crêpes aux céréales, parce que j’avais envie d’une saveur un peu grand-mère, un truc brut et vrai, pas fancy, tu vois?

Ajouter du baking powder.  Laisser reposer pendant 30 min.

Puis, faire cuire les pancakes et parallèlement, caramélisé 4 poires coupées en 4 avec 6 sachets de sucre vanille bourbon et du jus d’un citron, ainsi que du zeste. Vider une gousse de vanille également. Ajouter un tout petit fond d’eau, puis couvrir et les laisser vivre leur vie dans le sucre pendant une dizaine de minutes à feu doux.

A côté, faire fondre 300 grs de carrés de chocolat noir avec un peu de crème.

Une fois que les pancakes étaient prêts, idem, empiler (oui, j’avais envie d’empiler :-). Une couche de poires, une couche de chocolat. Garnir de fraises, un peu d’acidité fera du bien à tout ce scandaleux chocolat. La crème à la mascarpone fonctionne très bien avec, elle rafraîchit agréablement le goût du chocolat. Sinon la glace à la vanille fonctionne aussi!

Servir tiède de préférence.

Alors, tu pâtisses pour qu’ils pâtissent?


 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s